fbpx
Photo d'un homme libre financièrement

Comment atteindre la liberté financière grâce à ta propre entreprise ?

Temps de lecture : 9 minutes

Si tu as déjà entendu parler de liberté financière, tu as dû déjà voir ces personnes à qui tout semble réussir, qui voyagent, qui montrent des objets de rêves ou encore qui te font plein de promesses. Tu en as écouté et tu en as sûrement appliqué auparavant, seulement une chose est sûre, à force d’avoir été inondé par cet aspect un peu bling-bling, clic sur ce lien, etc., tu as peut-être pris un peu de distance avec tout ça…

Cette distance t’a peut-être remis un peu plus les pieds sur terre et ta laissée peut-être un gout amer dans la bouche. Maintenant, il faut que tu saches quelque chose d’important. La liberté financière, ce n’est pas que du bling-bling. Ce n’est pas voyager 11 mois dans l’année et ne rien faire, ce n’ai pas non plus être obligé de travailler très dur pour arriver à atteindre le million (ou en tout cas si tu as une situation normale) c’est juste générer suffisamment de bénéfices avec ton activité de façon quasiment automatique afin que tu puisses payer toutes tes charges et vivre confortablement. That’s it. Après, la notion de vivre confortablement est propre à chacun, seulement la première étape c’est déjà d’avoir une à plusieurs sources de revenues qui te génèrent plus de bénéfices que toutes tes dépenses.

Cette définition est peut-être légèrement différente de ce que tu entends d’habitude de par la notion « d’actifs » qui est souvent venu mal traduit de nos chers amis américains.

En bref, que cela signifie-t-il ? Si chaque mois tu fais 1000 € de dépenses pour assurer ton train de vie, tu as besoin d’un peux plus de 1000 € de bénéfices dans ton activité. Alors là je vais surtout me focaliser sur la partie business de la chose, car généralement tu entends souvent parler d’immobilier, qui est une manière d’y arriver parmi tant d’autres. Ce sera aussi le même principe. Seulement, là tu vas faire une séance de remue-méninge avec moi pour trouver ton plan afin de générer tes premiers bénéfices.

Bien évidemment, selon ton statut juridique choisi pour exercer, tu auras besoin de générer peut-être d’avantage de bénéfices si tu veux te payer par exemple, seulement là encore d’autres moyens sont possibles, par exemple récupérer tes bénéfices à la fin de l’année ou à certaines périodes.

Maintenant que le sujet est bien posé. Passons à la pratique :

Pose les bases, ce dont tu as besoin

Comment créer ton plan ?

Il n’y a pas 36 000 façons de faire. Tu as besoin de savoir déjà ce qui sort de ta poche. Déjà, liste toutes tes dépenses ainsi que toutes tes dettes et son montant total restant.

Sache que si tu as beaucoup de dettes et que celles-ci te font sortir beaucoup d’argent chaque mois, c’est elle qui faudra éliminer en premier afin de pouvoir abaisser ton montant nécessaire pour être « libre financièrement ».

Lorsque tu as fait cet exercice, note bien le montant nécessaire par mois à obtenir.

Trouve ton activité et deviens focus dessus

Maintenant que tu as ce montant, tu as besoin de savoir comment gagner ce même montant avec une quelconque activité. En vrai, cette question du comment est secondaire, car avoir la réponse importe peu. Il y a plein de manières de gagner cette somme et il faut surtout te focaliser sur les raisons pour lesquelles tu aimerais atteindre ces revenus en premier. Je dis cela, car il y a fort à parier que pour l’instant, si tu n’as pas atteint la liberté financière et que tu t’y intéresses, la première cause est surtout d’ordre émotionnel voir psychologique. Alors tu vas comprendre ce que je veux te dire, détends toi.

Il y a plein d’idées géniales que tu as probablement eues et que tu n’as peut-être jamais mis en place ou faite vraiment jusqu’au bout ! Je me trompe ? Toutes ces idées ne pourraient pas te générer le montant de tes bénéfices nécessaires à ce que tu vives correctement ?

OK tu comprends là où je veux en venir. Je vais t’aider dans cet article, à surmonter cette peur et te faire prendre une nouvelle orientation à ton activité et ta vie.

Pour bien comprendre comment créer ce plan pour gagner cette liberté, tu vas donc investir en toi quelques minutes de ton temps pour te rappeler toutes les raisons qui t-on poussé la première fois à te lancer dans cette voie de l’enrichissement, puis celle de maintenant. Donne-t’en le plus possible.

Maintenant, que tu aies réussi ou raté dans le passé, sache que ce n’est pas grave c’est juste que ton plan n’était pas bon, que tu ne l’as pas mis en place ou que tu ne l’as pas continué jusqu’au bout.

Pour éviter que tu te perdes dans toutes ces pensées, tu vas faire quelque chose de très puissant pour fixer toutes ces raisons en toi, afin qu’il reste bien encré dans ton viseur et que tu sois focus.

Tu vas fermer les yeux à intervalle régulier en imaginant à quoi ressemblera ta vie lorsque tu atteindras cette fameuse liberté financière. Essaie de visualiser précisément à chaque clignement les objets que tu auras, l’état de ton compte, etc. Pour t’aider, tu peux utiliser des photos si tu le souhaites. Et tenter de t’imaginer dedans. Tu verras qu’en faisant cet exercice un peu étrange j’en conviens tu vas ressentir une drôle de sensation dans la poitrine ou ailleurs. C’est en partie ton énergie et ta motivation qui est au beau fixe.

Bon, c’est la seule partie un peu « mental » que je vais te demander de faire chaque jour maintenant à partir d’aujourd’hui. Tu as juste besoin de le faire 1 à 2 min max. Tu peux par exemple le faire au réveil, ou lorsque tu te brosses les dents, te lave, cela ne sera pas très contraignant. Le tout c’est que tu le fasses. Pourquoi ? Car sans ce brin d’énergie et de désir qui va devenir de plus en plus brulant au fur et à mesure que tu feras cet exercice, tu te trouveras sans doute toujours des excuses pour ne pas continuer la suite du plan.

Calculer les bénéfices nets prévisionnels de ton entreprise

Calculer Les bénéfices c’est des maths. Et ce n’est pas des maths de bac S. Si tu as été en primaire tu seras capable de les calculer rassure-toi, car ce n’est purement et simplement que des additions et soustractions. Bon OK tu peux avoir quelques multiplications ou divisions, mais la formule de base c’est :

Prix du produit ou service — coût de tout ce qui a servi à créer le produit ou de ton service — toutes les charges liées au bon fonctionnement de ton entreprise (si tu bosses de chez toi ce que ton entreprise paie comme loyer, d’eau, logiciels, etc.) , les embauches …— les taxes comme la TVA et les impôts que tu vas payer dessus cela te donnes le résultat net.

S’il est positif, c’est du bénéfice, s’il est négatif, c’est une perte.

Combien de bénéfices annuels minimum ta société doit générer pour obtenir ta liberté financière.

Bon OK tu as vu comment calculer tes bénéfices, maintenant je vais te demander de faire quelque chose de peut-être nouveau. Au lieu de te focaliser sur ton Chiffre d’affaires comme ce que tu fais habituellement, je vais te demander de te focaliser sur ton bénéfice nécessaire dans une année pour payer toutes tes charges.

Pour cela tu vas déjà multiplier le chiffre de tes besoins mensuels par deux voir 3 pour être large au niveau des impôts et tu le multiplies à nouveau par 12. Tu as le montant annuel dont tu as besoin en termes de bénéfices pour vivre correctement.

Si tu es en société comme moi qui ai une SASU augmente de 30 % ce montant, car tu auras ce qu’il appelle, une “flat taxe”, une taxe sur ce que l’on appelle les dividendes, ce que tu peux te verser une fois que ta société fait des bénéfices. On en parlera plus en détail par la suite.

Voici un exemple :

2300 € est le montant nécessaire par mois à avoir pour être à l’aise. Multiplié par 2 cela fait 4600 € et multiplié par 12, cela fait 55 200 € de bénéfices nécessaire pour être libre financièrement. Multiplie cette somme par 30 %, cela fait 66 240 €.

Quel pourcentage de bénéfice souhaites-tu faire dans cette activité ?

Maintenant je vais t’emmener à réfléchir la vente de ton futur produit ou service différemment en fixant le montant du bénéfice que tu veux pour chacune de tes ventes.

Pour cela, le chiffre de 66 240 € que l’on vient de trouver, tu le divises par le pourcentage du bénéfice souhaité. Par exemple si tu veux 30 % de bénéfices par vente, tu fais 66 240 /1.3 = 220 800 € de CA. Bon cela te parait peut-être élevé, seulement tu verras qu’avec les bonnes stratégies, ton activité pourra faire 221 K sans problèmes.

La bonne question à te poser

Maintenant que tu as ce montant, pose-toi la question suivante. Quelle activité que j’aie déjà faite dans le passé ou non peut me permettre d’atteindre un tel montant de bénéfices ? Fais la liste puis il y en aura un qui va se distinguer de lui-même. Si cela n’est pas le cas, rien de plus facile, tu te demandes quel est le choix où je serai le plus apte à atteindre cet objectif ?

Créer tes objectifs de ventes

Je passe rapidement à la prochaine étape qui est de bien décortiquer tes objectifs de ventes avec cette activité.

Si aujourd’hui tu te lances dans le e-commerce par exemple, tu vas te demander combien de ventes je dois faire par an pour atteindre cet objectif, par mois puis par semaine voir à la journée.

Cela te paraitra beaucoup moins grand en général et beaucoup plus atteignable.

La création de ton argumentaire et tout ce dont tu as besoin pour vendre

Pour vendre autant de produits par jour ou par semaine il faudra que tu vendes irrémédiablement que tu aimes cela ou non. Cependant, tu n’es pas obligé de le faire en personne et tu peux très bien le faire à l’écrit par exemple ou sous forme vidéo. Pour cela, une structure simple te permettra de vendre sans être un as de la vente.

La vente en ligne

Pour vendre en ligne tu peux utiliser un grand nombre de types de structures, seulement une des plus simples est en trois points :

  • Parler des problèmes ou désirs que ta cible possède et la rassurer sur le fait que cela n’est pas de sa faute
  • Expliquer rapidement ta solution et toutes les raisons pour lesquelles il devrait les acheter
  • Lui faire passer à l’action en créant de l’urgence et en le rassurant sur le fait que cela va marcher pour lui aussi.

J’explique tout cela en détail sur cette page, qui est un bon exemple des bonnes pratiques concernant la vente en ligne. De plus, il y a un outil en ligne nommée Le Rédacteur PAT qui te pose un certain nombre de questions et qui te permet de générer n’importe quel texte qui vend en quelques minutes ou heures, cela dépend. Il te fera gagner du temps, j’en suis certain.

Je te conseille si tu débutes avec la vidéo ou que tu ne veux pas te montrer forcément en vidéo, de le laisser sous forme texte. Seulement plus tard, tu pourras varier les formats

Mets ensuite tout ce texte en ligne grâce à WordPress, Kartra, Shopify, Builderall ou encore Clickfunnel, peu importe, le tout c’est que cela soit fait.

La dernière chose est d’attirer du trafic dessus.

Maintenant, tu vas passer à la dernière étape de ce plan celui d’attribuer un budget pub ou communication à ton projet.

Alors oui tu vas dire je n’ai pas de budget pub ou de communication ou très peu peut-être, il faut que je rajoute cela encore ? On va y remédier très vite. Ce montant de bénéfices annuel a été quelque peu gonflé si tu te souviens bien. On l’a multiplié par 3 pour être tranquille au départ. Ce budget est donc inclus dans le prix de ta prestation ou ton produit.

Je t’invite donc à faire l’opération suivante pour calculer le montant nécessaire par mois pour atteindre cet objectif.

Tu prends la somme totale par mois de bénéfice, puis tu la multiplies par un chiffre compris entre 1.1 et 1.5 grand max qui correspond à prendre 50 % de tes bénéfices et de les réinvestir dans de la pub, des rédacteurs d’articles, etc.

Une fois que tu as le montant de pub à dépenser par mois, qui est un montant estimatif bien entendu, car il pourra toujours être réévalué selon ton activité choisi, tu vas peut-être te confronter à un challenge. Celui d’obtenir le montant à investir pour lancer la machine, tu ne l’as peut-être pas encore.

C’est la raison pour laquelle dans tes prix de vente il est vraiment primordial que tu puisses les prendre en compte. Tu pourras faire tes premières ventes hors ligne puis chaque somme qui rentre dorénavant dans ton activité seront maintenant découpées selon le pourcentage que tu as calculé de la façon suivante :

Une prestation ou un produit qui coûte 300 € sur lequel tu fais 30 % de marge dessus. Ces 30 % tu les calcules puis tu le divises par tes 50 % max de pub. Puis enfin, tu les mets sur un compte spécial ou PayPal question de plus le toucher. De plus, tu vas pouvoir utiliser PayPal avec la majorité des services de pub en ligne, ou transférer à tes prestataires de l’argent par ce biais.

Donc je récapitule ce plan qui se fait en quelques étapes :

  • Ensuite calcule ton besoin annuel au niveau de tes charges
  • Concentre-toi sur ce que tu veux vraiment et sur pourquoi tu le veux avec la technique des clignements d’yeux qui te permettrons de bien visualiser le résultat final et d’être focus dessus.
  • Calcul le bénéfice net dont ton activité a besoin de te générer pour répondre à tes besoins au niveau des charges.
  • Ensuite calcule le pourcentage de bénéfice nécessaire par vente généré par ton entreprise
  • Recherche dans tes idées précédentes ou actuelles, qu’est ce qui pourrait générer au moins ce montant de bénéfices
  • Fixe-toi des objectifs de vente en découpant par mois, semaines et jour le chiffre d’affaires que tu dois générer.
  • Rédige un argumentaire de vente, puis mets-les en page en ligne avec un outil tel que WordPress, Clickfunnel, Kartra, Builderall
  • Attire du trafic dessus pour générer tes premières ventes avec de la publicité puis réinvestit régulièrement une part de ton bénéfice dedans pour augmenter davantage tes résultats.

Je t’invite donc à mettre en place ce plan. Si tu le suis à la lettre, tu verras que tu pourras te construire par l’entrepreneuriat rapidement un moyen simple et efficace pour être libre financièrement.

PARTAGE CET ARTICLE S'IL T'A AIDÉ ! 👉🏽

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Vous aimerez sûrement aussi...

Passionné par le marketing internet et la création de sites web. Je me suis formé en autodidacte au travers de centaines d’heures de cours en ligne, de lectures, de divers événements et de pratiques. Apprenons et partageons ensemble de nouvelles pratiques.

×
×

Panier